Un tiers des Français redoutent une crise financière à venir

Les Français ont peur. Pas moins de 32% envisagent de retirer leurs avoirs des banques... Et pour en faire quoi ?

Publié le

Les Français sont inquiets...

Le sondage OpinionWay pour AuCoffre [7] n’apporte pas une grande nouvelle. Les Français sont inquiets à 88%, cela n’a rien d’une surprise. Ainsi, Français sur 10 trouvent que leur pouvoir d’achat a diminué depuis six mois. Ce qui est plus surprenant dans les résultats de ce sondage est que 32% des Français déclarent vouloir retirer des fonds placés en banque, et 38% des Français n’ont pas l’intention d’épargner.
Inflation, récession, pourvoir d’achat, pénuries...

L’inflation et la perte en pouvoir d’achat qui en découle sont les premières craintes pour l’année à venir pour les Français, mais ce n’est pas la seule source d’inquiétude : ils citent également les effets du changement climatique (17%), le conflit en Ukraine (15%) ou encore la situation économique de la France (13%) comme le sujet qu’ils redoutent le plus pour l’année à venir. Sans surprise, l’inflation est avant tout redoutée par les personnes appartenant aux catégories socioprofessionnelles populaires, mais également par les personnes des classes moyennes. 60% des Français évaluent l’impact de l’inflation sur leur vie quotidienne depuis le début de l’année comme « assez fort ». Les plus impactés sont les femmes, les personnes appartenant aux catégories populaires, des jeunes âgés de 25 à 34 ans, et les personnes ne disposant d’aucune épargne.
Méfiance vis à vis des banques

Les Français s’inquiètent pour leur épargne et sont méfiants envers les organismes

financiers. Si presque trois Français sur quatre disposent d’une épargne, ils estiment pouvoir moins se faire plaisir avec. Craignant que la crise économique s’amplifie, 61% disent devoir puiser dans les économies, en particulier les jeunes de moins de 35 ans et les femmes. Un Français sur trois déclare même de vouloir retirer une partie des fonds placés en banque dans les six mois à venir. Pour 38% des répondants, la question de pouvoir mettre de l’argent de côté ne se pose même pas, car ils déclarent ne pas avoir l’intention d’épargner du tout, un chiffre en forte hausse depuis le dernier sondage en mai 2021.
Top 5 des placements favoris

Coté placements, le livret A, récemment revalorisé, est plus que jamais favoris chez les Français (63%, +23% en comparaison du Baromètre 2021), grâce à son côté sécurité, et détrône l’immobilier, même si 28% continue de vouloir investir dans la pierre, perçue comme un placement transmissible. Victime des incertitudes économiques actuelles, le cours de l’or a connu un pic historique en mars. Normalisé depuis, il est redescendu à un taux comme avant la crise, laissant néanmoins un sentiment de volatilité chez un répondant sur quatre. Dans le même temps, le métal jaune est toujours perçu comme sécurisé, notamment parmi les catégories les plus aisées (29%), et rentable (24%).

L’appétence pour l’Assurance-Vie reste relativement stable, cependant elle est d’avantage considérée comme utile plutôt que sécurisante. Quant aux cryptomonnaies, actions et obligations, elles sont toujours très largement perçues comme des placements volatiles.

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Un tiers des Français redoutent une crise financière à venir :
Aucun avis
Aucun avis
👉 Votre note pour Un tiers des Français redoutent une crise financière à venir ? Je note Un tiers des Français redoutent une crise financière à venir

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Un tiers des Français redouten Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Résultats 2023 Crédit Mutuel

Encore un nouveau record de bénéfices pour une banque française. Crédit Mutuel Alliance Fédérale a enregistré près de 4 milliards d’euros de (...)

Résultats BPCE 2023

La hausse rapide des taux d’intérêts a fait fortement baissé les revenus des entités du groupe, de l’ordre de 7%. Les bénéfices nets s’écroulent (...)