Néobanque : clap de fin pour Yolt, recentrage sur le secteur des API en open banking

La néobanque Yolt n’aurait pas su séduire suffisamment en France, parmi la foison de concurrents. Yolt a annoncé l’arrêt de son application mobile Yolt au 4 décembre 2021. L’entreprise se recentre sur l’open banking, via le service auprès d’autres banques.

Publié le

 Clap de fin pour Yolt

La Carte Yolt est une carte prépayée de monnaie électronique émise par PPS EU SA (dite "PPS") conformément à la licence de Mastercard. Mais l’aventure tourne court, faute de croissance suffisamment significative dans un secteur hyperconcurrentiel. Ainsi, Yolt a annoncé à ses clients fermer définitivement son service de gestion d’argent. La fermeture de l’appli Yolt sera effective à partir du 4 décembre 2021. Après cette date, tous les comptes Yolt seront automatiquement fermés confirme la néobanque. En attendant cette fermeture, vous pouvez supprimer votre profil Yolt depuis l’appli en allant dans l’onglet correspondant.

 Recentrage sur l’Open Banking

L’entreprise indique se recentré uniquement sur l’Open Banking, en prestation de service auprès d’autres entreprises (YTS pour Yolt Technology Services). Yolt et Raisin avait tissé un partenariat afin de permettre la distribution de produits d’épargne. Avec une forte présence aux Pays-Bas et en Allemagne, l’offre n’aura cependant pas réellement réussie à séduire dans l’hexagone. La faute aux taux d’intérêts et au livret A (cas unique en Europe de concurrence déloyale organisée par l’Etat). YTS est le fournisseur d’agrégateur de comptes bancaires pour plusieurs établissements financiers, dont notamment ING. La banque en ligne batave lancée en 2000, en proie à des difficultés financières par manque de croissance, pourrait être cédée auprès de la Société Générale afin de venir renforcer le portefeuille clients de Boursorama banque.

Avis

Vos avis : Néobanque : clap de fin pour Yolt, recentrage sur le secteur des API en open banking
Notation : /5