Immobilier locatif : l’indice de référence des loyers en hausse de +1.05% sur un an

Au 1er trimestre 2018, selon les chiffres publiés par l’INSEE ce jour, l’IRL (Indice de Référence des Loyers) ressort en hausse à +1.05% sur un an. L’inflation en rythme annuel est de son côté à +1.50%.

Publié le  à 0 h 0

Indice de référence des loyers (IRL)

Au premier trimestre 2018, l’indice de référence des loyers s’établit à 127,22. Sur un an, il augmente de 1,05 %, au même rythme qu’au trimestre précédent.

IRL, évolution en rythme annuel

A quoi sert l’IRL ?

Lorsque le contrat prévoit la révision du loyer, celle-ci intervient chaque année à la date convenue entre les parties ou, à défaut, au terme de chaque année du contrat. Le montant varie en fonction de la variation annuelle de l’indice de référence des loyers (IRL) publié par l’Insee. A noter que ces dispositions concernent aussi bien les logements vides (article 17-1 de la loi du 6 juillet 1989) que les logements meublés (article 25-9, III de la loi du 6 juillet 1989).

Un propriétaire ne peut pas imposer une hausse de loyer supérieure à l’IRL. Cette valeur est donc à connaître, aussi bien par les propriétaires, que par les locataires.

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Immobilier locatif : l’indice de référence des loyers en hausse de +1.05% sur un an :
Aucun avis
Aucun avis
👉 Votre note pour Immobilier locatif : l'indice de référence des... ? Je note Immobilier locatif : l’indice de référence des loyers en hausse de +1.05% sur un an

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier locatif : l'in Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Résultats BRED 2023

La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Résultats 2023 Crédit Mutuel

Encore un nouveau record de bénéfices pour une banque française. Crédit Mutuel Alliance Fédérale a enregistré près de 4 milliards d’euros de (...)

Résultats BPCE 2023

La hausse rapide des taux d’intérêts a fait fortement baissé les revenus des entités du groupe, de l’ordre de 7%. Les bénéfices nets s’écroulent (...)