Banques : paiement instantané, les banques françaises en passe de combler leur retard

La révolution bancaire serait en marche en France en 2019 selon les médias. L’arrivée d’un nouveau mode de paiement, à effet immédiat : le virement instantané. Existant depuis plus de 10 ans au Royaume-Uni ainsi que dans d’autres pays voisins, disponible de façon concertée depuis fin 2017 au sein de l’Union Européenne, cette nouvelle solution de paiement immédiat débarque enfin en France. C’est la fin des virements sous un ou plusieurs jours, des virements SEPA immédiats, effectifs en moins de 10 secondes, sans RIB ni IBAN, débarquent en France, mais essentiellement sur nos mobiles seulement. Dommage.

Publié le  à 0 h 0

La France comble son retard sur les paiements instantanés

C’est une révolution bancaire pour la France, mais c’est loin d’être une nouveauté en Europe. Le paiement instantané, déjà bien installé en Europe dans des pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni ou la Suède, a tardé à arriver chez nous. "La France était en retard sur ce sujet, avec une pression concurrentielle moindre qu’ailleurs. Ce qui fait bouger les banques, c’est le sentiment d’être un peu plus vulnérables à l’arrivée de nouveaux acteurs" souvent venus du numérique, explique à l’AFP Julien Maldonato, expert du secteur financier chez Deloitte.

Entre 6 et 13% des paiements effectués via paiements instantanés d’ici 2022

Cette nouvelle technologie représente un enjeu de taille pour les banques car elle pourrait notamment réduire les coûts liés à la fraude ou encore permettre de contourner les géants Visa et Mastercard. BPCE estime qu’entre 6 et 13% des transactions par chèque, carte ou virement en France pourraient être réalisées par paiement instantané d’ici à 2022.

Un service parfois payant

Si le paiement instantané promet d’apporter une simplicité accrue par rapport aux autres moyens de paiement, certains défis doivent encore être surmontés. "Il va falloir être capable d’exécuter ces opérations très rapidement, mais également de passer au travers d’un certain nombre de filtres de contrôles liés à la lutte contre le blanchiment, le terrorisme, aux règles de sanctions et d’embargo", explique à l’AFP Marc Espagnon, responsable paiement chez BNP Paribas. La liste des banques compatibles aux virements instantanés se complète au fil des semaines.

Comment ça marche ?

C’est un virement en euros que l’on initie depuis le site de sa banque ou son application mobile bancaire en choisissant le mode instantané. Il suffit de rentrer l’Iban (International Bank Account Number, successeur du RIB) du bénéficiaire ou, moins fastidieux, son numéro de téléphone mobile (converti en Iban par la banque), voire de scanner un QR code pour envoyer l’argent. Le compte est crédité en moins de 10 secondes et la confirmation du paiement est envoyée par SMS sous 20 secondes. Le virement est irrévocable. Le service est utilisable 24h/24, 365 jours par an. Un plafond de 15.000 euros a été décidé au niveau européen (les Pays-Bas l’ont supprimé).

Virement instantané, est-ce nouveau ?

Pas vraiment. Le paiement instantané a déjà été lancé dans certains pays, notamment au Royaume-Uni depuis 2008, au Danemark, en Pologne ou en Suède en 2012, avec l’application interbancaire Swish, utilisée par plus de 60% des habitants. Mais ce n’est que depuis 2017, qu’au niveau européen le système SEPA permet d’effectuer des virements instantanés entre les banques de la zone euro.

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Banques : paiement instantané, les banques françaises en passe de combler leur retard :
Aucun avis
Aucun avis
👉 Votre note pour Banques : paiement instantané, les banques françaises en... ? Je note Banques : paiement instantané, les banques françaises en passe de combler leur retard

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Banques : paiement instantané, Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Résultats BRED 2023

La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Résultats 2023 Crédit Mutuel

Encore un nouveau record de bénéfices pour une banque française. Crédit Mutuel Alliance Fédérale a enregistré près de 4 milliards d’euros de (...)

Résultats BPCE 2023

La hausse rapide des taux d’intérêts a fait fortement baissé les revenus des entités du groupe, de l’ordre de 7%. Les bénéfices nets s’écroulent (...)